Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Patrimoine / Petit patrimoine

Petit patrimoine

Restauration de trois monuments historiques

Trois monuments de la commune ont bénéficié, au cours de cet été, d’une restauration soignée.  L’administration locale avait au préalable introduit un dossier auprès du Département du Patrimoine de la Région wallonne afin de bénéficier des subsides du "Petit Patrimoine Populaire wallon". La Marbrerie COULON SA, de Mousty, a été chargée de réaliser les travaux. La dernière action en faveur du petit patrimoine portait sur la rénovation de la Grosse Pierre (près du Delhaize), de la chapelle de la Sainte-Madame (près du bois de Burlet) et du poteau indicateur de la Croix des Boulomes, rue du Mont à Perwez.


Le monument aux morts d’Orbaismonument orbais
Des trois monuments, celui d’Orbais était de très loin le plus endommagé. Deux des trois plaques portant les noms des victimes des guerres mondiales s’étaient décollées et des étais avaient dus être placés par les services techniques communaux pour éviter leur chute. Les cérémonies patriotiques ne pouvaient d’ailleurs plus se dérouler dans de telles conditions. Les plaques ont été remises en place et le muret qui les soutient a été rejointoyé.
 
Ce monument de mémoire et de reconnaissance a été érigé, sur le parvis de l’église Saint-Lambert d’Orbais, en septembre 1964. Il connaît à présent une nouvelle jeunesse. N’hésitez pas à le redécouvrir !
 
La croix Mauroy à Sainte-Mariecroix mauroy sait marie
Horizontaux – se trouve le long de la rue Notre-Dame, dans le talus, au milieu des buissons, à mi-chemin entre la rue du Prieuré et la chapelle N.-D. des Affligés. Il s’agit d’une croix d’occis* : Henri Mauroy a été tué par son chariot à cet endroit durant l’été 1757.
 
Les travaux ont consisté à dégager la croix de la végétation envahissante et à stabiliser son assise.
 
La croix Faux dans le Bois de Buiscroix bois de buis
Cette croix d’occis* en calcaire se trouve le long de la N 29 (sens Gembloux-Jodoigne) dans le Bois de Buis. Elle porte l’inscription : "Les voituriers reconnaissants à la mémoire de Dieudonné Faux, de Gilly, assassiné le 14 octobre 1848. Passants, priez Dieu pour le repos de son âme". Ce voiturier âgé de 65 ans a été assommé dans la nuit du 13 au 14 octobre, alors qu’il s’était endormi, par des voleurs qui l’ont délesté de 50 francs.
 
Erigée tout contre la chaussée, elle a résisté au charroi et aux multiples réfections de la route pendant plus d’un siècle et demi mais, cet hiver, sans doute touchée par un véhicule, elle s’inclinait dangereusement vers le fossé. Heureusement, sa restauration avait été entre-temps prévue. La croix a été sablée et déplacée de l’autre côté du fossé.
 
L’équipe mayorale entend bien continuer ses actions de restauration et de valorisation du patrimoine remarquable local : fermes brabançonnes, églises, chapelles, et bien sur le petit patrimoine populaire.  
 

* Croix d’occis : croix marquant l’endroit où une personne a perdu la vie.

Jérôme SNAPPE - Service urbanisme

+32 (0)81 64 92 60

amVyb21lLnNuYXBwZUBwZXJ3ZXouYmU=

Gautier MANIQUET - Cercle historique de Perwez

souvenir_perwéemllbkBob3RtYWlsLmNvbQ==