Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Actualités / Horeca, bulle, événementiel... : nouveaux assouplissements à partir du 1er septembre

Horeca, bulle, événementiel... : nouveaux assouplissements à partir du 1er septembre

Le Comité de concertation réuni le vendredi 20 août a décidé de passer à la quatrième et dernière phase du Plan "été" dès le 1er septembre.

Concrètement,

  • Réunions privées : sans restrictions
  • Télétravail : les entreprises sont invitées à ancrer structurellement le télétravail
  • Horeca : sans restrictions quant aux heures d'ouverture, nombre de personnes à table, distance entre les tables, etc. Reste cependant l'obligation de porter un masque lors des déplacements au sein de l'établissement Horeca.
  • Activités organisées par des clubs ou des associations : sans restrictions
  • Fêtes privées (mariages..) : sans restrictions. La danse est autorisée.
  • Culte (funérailles, mariages civils...) : sans restrictions sauf le port du masque qui reste obligatoire.
  • Secteur événementiel et Covid Safe Ticket :

    - Les restrictions concernant les événements réunissant moins de 200 spectateurs à l’intérieur et moins de 400 spectateurs à l’extérieur sont levées, sauf si l’autorité locale compétente en décide autrement.

    - Concernant les événements réunissant plus de 200 spectateurs en salle et plus de 400 spectateurs à l’extérieur, le Covid Safe Ticket pourra être utilisé à partir du 1er septembre. Dans ce cas uniquement, les obligations concernant le masque, la distance sociale et le CIRM/CERM seront annulées.

    - À partir du 1er octobre, la fin des restrictions s’appliquera au moins aux événements rassemblant 500 spectateurs à l’intérieur et 750 spectateurs à l’extérieur

- Les discothèques et les dancings pourront rouvrir leurs portes dès le 1er octobre sur la base de protocoles plus pointus en matière de qualité de l’air, de ventilation et de capacité maximale en fonction de la superficie. Il sera à nouveau possible de danser dans les cafés à partir du 1er octobre. Les entités fédérées pourront toujours décider d’appliquer plus strictement ces modalités.

Port du masque obligatoire et respect des distances

Le port du masque reste obligatoire dans toute une série de situations, notamment dans les transports en commun et les gares, dans les magasins et les centres commerciaux, lors des déplacements dans les établissements Horeca, dans les salles de conférence, les foires commerciales, les auditoriums, les lieux de culte, les palais de justice, les bibliothèques et lors de manifestations. Dans les lieux très fréquentés tels que les rues commerçantes, les marchés annuels et les foires, le port du masque reste obligatoire, comme le prévoient les autorités locales compétentes.

A partir du 1er septembre, le port du masque n’est plus obligatoire dans les espaces accessibles au public des entreprises, des collectivités publiques ou des associations, ainsi que dans le secteur culturel, festif, sportif, récréatif et événementiel pour les événements et fêtes privées rassemblant moins de 200 personnes à l’intérieur et 400 personnes à l’extérieur, sauf décision contraire de l’autorité locale.

Plus d'infos : www.info-coronavirus.be