Outils personnels

Aller au contenu. | Aller à la navigation

Navigation

Navigation
Menu de navigation
Actions sur le document
Vous êtes ici : Accueil / Ma commune / Services communaux / Mobilité / Intermodalité

Intermodalité

Pour faciliter l'intermodalité, une nouvelle signalétique est en place

 

Voies centrales banalisées

Afin de favoriser l'intermodalité, autrement dit le passage d'un moyen de transport à un autre, deux rues ont été, fin août 2015, reconfigurées/redessinées en " voies centrales banalisées : la rue de Thorembais à Malèves et le rue Chapelle à la barre à Orbais permettent désormais aux cyclistes de rejoindre de manière plus sécurisée les arrêts de bus de la chaussée de Charleroi.


En fait, la largeur de la route ne permettant pas la création de pistes cyclables, la commune a eu recours à ce concept de partage de la route déjà utilisé avec succès en France, en Suisse, en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas.

Le principe de cet aménagement se base sur une structuration optique de l'espace routier. La voie centrale destinée au trafic motorisé est encadrée par deux bandes latérales dédiées aux cyclistes/ piétons. Comme la largeur de la voie centrale ne permet pas le croisement de deux véhicules, les automobilistes sont autorisés à emprunter les bandes latérales lors de croisement.

 

Le marquage de bandes latérales et la suppression de la ligne médiane induisent un rétrécissement de la voirie qui tend à favoriser une conduite plus prudente et une meilleur fluidité du trafic motorisé. On passe du code de la "route" à celui de la "rue".



Par ailleurs, toujours en vue de sécuriser le déplacement des modes doux, la rue du Parc à Malèves a également reçu un nouveau marquage (vélo et chevrons) qui indique aux automobilistes la présence possible de vélo. Les automobilistes sont autorisés à rouler sur les chevrons.

 


La volonté communale de promouvoir l'intermodalité et la mobilité douce s'est également manifestée par  le placement de panneaux (F45b) "impasse débouchante". Minutieusement recensés par Jacques LUYCKX de l'asbl Sentiers.be, seize culs-de-sac perwéziens se sont vu doter de ce nouveau panneau qui convertit une voie sans issue en impasse débouchant sur un chemin ou un sentier accessible aux piétons ou aux cyclistes. Désormais, c'est clair, "Alain passe? Tu passes !".


Conseiller en mobilité

François ROBERT

+32 (0)81 64 92 77

ZnJhbmNvaXMucm9iZXJ0QHBlcndlei5iZQ==